Portrait
Culture

Coups de théâtre à Avignon : deux compagnies havraises en représentation

Deux compagnies havraises donnent cet été rendez-vous au Festival d’Avignon. En Off, ce coup de projecteur exceptionnel sur la création locale est aussi une formidable opportunité de toucher de nouveaux publics, ainsi que les programmateurs professionnels du spectacle vivant.

Publié le 08/07/2022

Les PJPP

Après une première production, Les Déclinaisons de la Navarre, présentée à Avignon en 2017 et avec laquelle ils ont beaucoup tourné en France, Claire et Nicolas récidivent avec leur nouvelle création, Les Galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre, une tendre célébration de la bêtise humaine. Accompagnés de deux autres interprètes, ils forment sur scène un quatuor à la fois absurde, poétique et chorégraphique absolument hilarant, comme les spectateurs havrais ont pu en juger lors de plusieurs dates au Havre, au Théâtre des Bains-Douches et durant la dernière saison du Volcan.

Ils parlent, chantent, rient, bégaient, s’enguirlandent dans un spectacle d’une heure qui, par sa singularité et son côté hybride, a un fort potentiel de séduction sur les responsables de salles de spectacle.

Créée en 2015, la compagnie PJPP met les corps au cœur de la narration. Dans la création présentée à Avignon cette année, on explore avec humour et minutie des situations bien connues, où un discours sans fin peut se muer en véritable prise d’otage. Empilement de banalités, débats vains… autant de supplices quotidiens. Mais cette traversée du vide est littéralement portée par quatre interprètes qui éclairent ce qui se joue entre les humains au-delà de leurs discours anodins.

« Nous sommes excités de jouer au Festival, après des retours publics et professionnels déjà très positifs puisque nous avons déjà des dates de tournée, en attendant la présentation d’un nouveau spectacle, Dernière, en fin d’année », concluent Claire et Nicolas qui, pour cette aventure estivale, bénéficient notamment du soutien de la Ville du Havre et de l’ODIA Normandie, office régional dédié au soutien des compagnies artistiques normandes.

Infos pratiques
Les Galets Au Tilleul sont plus petits qu’au Havre (ce qui rend la baignade bien plus agréable)
Lieu : 11 · Avignon
Dates : du 7 au 29 juillet (sauf les mardis 12, 19 et 26) à 15h
Tarifs : 20 € / 14 € / 8 €
11avignon.com
les-pjpp.com

La Vie Grande

Installée au Havre depuis 2019, la jeune compagnie La Vie Grande travaille spécifiquement sur les écritures d’Agathe Charnet et de Lillah Vial, ses deux co-fondatrices qui, autour d’une thématique commune, créent un spectacle tous publics et un autre spécifiquement dédié au jeune public.

« Nous présentons Ceci est mon corps, version tous publics de notre réflexion autour des féminismes et du genre, et qui narre l’histoire du corps d’une femme de 30 ans. » Relevant à la fois de l’autofiction et de la sociologie, le spectacle a été présenté pour la première fois en février dernier et joué une quinzaine de fois depuis. En 1h30, ses deux interprètes parlent, chantent, dansent, dans des ambiances qui reflètent bien les états et les étapes de la vie d’une femme, entre désirs, violences, réalités. Cette pièce sur l’émancipation, et aussi le coming out, est jouée au Train Bleu, un lieu repéré pour les écritures contemporaines et les compagnies émergentes qui y sont accueillies.

« Grâce au soutien de la Ville du Havre, de l’ODIA Normandie et de nos partenaires, nous abordons sereinement cette étape majeure pour toute compagnie, avec son lot de rencontres potentielles pour diffuser le spectacle, trouver de nouvelles coopérations et rayonner au-delà de la région normande ou parisienne », espèrent les deux créatrices. C’est donc pleines de confiance qu’elles abordent cette édition avignonnaise qui fait la part belle aux Havrais.

Infos pratiques
Ceci est mon corps
Lieu : Théâtre du Train Bleu
Dates : du 9 au 27 juillet, les jours impairs, à 12h
Tarifs : 20 € / 14 € / 8 €
theatredutrainbleu.fr