Nature

La biodiversité, au pied de chez vous !

Dans le cadre de la réalisation d’un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC), la Ville du Havre vous invite à découvrir et redécouvrir les espèces animales et végétales présentes au Havre. Et contrairement aux idées reçues, pas besoin d'aller bien loin pour les trouver !

Publié le 29/06/2022

La plage

La plage du Havre, ses galets, ses restaurants, la mer… mais aussi une faune et une flore très spécifique de bord de mer.

Avant d’être un lieu de baignade, de promenade, de détente ou de loisirs, la plage est un milieu naturel littoral. On y trouve de nombreuses espèces adaptées à l’eau salée. C’est notamment le cas des plantes sauvages qui poussent au milieu des galets à proximité de la digue nord. Parmi elles, le Pourpier de mer, la Criste marine, la Glaucière jaune, la Roquette de mer, etc… autant d’espèce aux feuilles épaisses pour résister à la salinité de bord de mer. La plage du Havre est d’ailleurs la seule plage de Seine-Maritime où pousse la Renouée de Raii, une petite plante protégée très rare. Vous y trouverez également une autre espèce protégée : le Chou maritime.

Concernant la faune, de nombreux oiseaux de mer fréquentent la plage du Havre. Si le goéland argenté est l’espèce la plus présente à toutes les heures de la journée, les lève-tôt pourront observer à marée basse de nombreuses autres espèces venant se nourrir des nombreux animaux cachés dans le sable (coques, palourdes, vers, crabes, etc…) : Bécasseaux, Tourne-pierres, Tadornes de Belon, Cormorans, Grèbes huppés, etc… À certaines périodes de l’année, certaines espèces migratrices s’arrêtent également sur la plage du Havre : Guillemots de Troïl, Pingouins torda, Sterne arctique… Cette dernière est la championne de la migration, car elle descend du pôle Nord au pôle Sud soit un voyage de 40 000 km par an.

À marée basse, vous pourrez également observer régulièrement des amas d’algues échouées appelés « Laisses de mer ». Si cela semble sans grand intérêt pour nous, les oiseaux littoraux et animaux décomposeurs du sable y trouveront une importante source de nourriture : coquillages, pontes de bulot, de raie, de roussette, os de seiche…

Les coteaux calcaires de Caucriauville

Situé à l’entrée du Havre, près du rond-point de la Brèque, le coteau calcaire de Caucriauville est un espace naturel remarquable à deux pas des immeubles de Caucriauville, à l’extrémité de l’esplanade au niveau de la parabole en bois. Atout indéniable pour le paysage et la qualité de vie des habitants, celui-ci offre un panorama unique sur la ville et ses alentours. En raison de son exposition sud et de la pente, il bénéficie d’un microclimat favorable à l’installation d’une faune et d’une flore rares, à intérêts patrimoniaux. En effet, ce coteau calcaire a toutes les caractéristiques des coteaux de la vallée de Seine pour accueillir des espèces menacées et protégées, notamment d’insectes et de végétaux. Vous pourrez notamment y observer quelques orchidées comme l’Ophrys abeille ou l’Orchis pyramidal mais également de nombreux papillons : némusien, demi-deuil, azurés, piérides, myrtil, paon du jour…

Autrefois utilisé pour le pâturage, ce site profitait d’une gestion adaptée à la conservation d’une végétation basse et diversifiée. Aujourd’hui, le site s’est fortement reboisé et embroussaillé. Pour préserver ce milieu naturel remarquable, il fera prochainement l’objet d’une gestion écologique spécifique pour restaurer les pelouses sèches calcaires.

Votre jardin

Votre jardin aussi peut accueillir de la biodiversité. En effet, de nombreuses espèces animales et de plantes peuvent y trouver refuge et s’y épanouir.

Vous pouvez également aller visiter le jardin écologique de démonstration de la maison Dahlia situé au 70 avenue Paul Verlaine. Ce jardin est en accès libre gratuitement.

Vous pourrez ainsi y découvrir différents conseils mis en application dans cet aménagement réalisé lors d’ateliers participatifs. Des panneaux pédagogiques vous expliqueront sur place l’intérêt de chaque aménagement et les services qu’ils peuvent rendre au quotidien aussi bien pour les personnes en situation de vieillissement (thème de démonstration de la maison elle-même) que pour les actifs qui n’ont pas toujours du temps à consacrer à l’entretien du jardin.