Education

Objets flottants non identifiés dans les bassins de l'Hôtel de Ville

Dans le cadre du Projet Éducatif Havrais, il a été proposé aux classes de CM1-CM2 de la Ville du Havre de participer à un projet pédagogique mettant en œuvre une démarche scientifique et technologique. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Parcours culture scientifique, technologique et environnementale.

Publié le 03/06/2022

Ce défi scientifique et technologique, lancé par l’Éducation nationale le 13 janvier 2022 à l’attention des classes de CM1 et CM2 des écoles du Havre, a permis à 20 classes de se lancer dans la construction d’un Objet Flottant Non Identifié (OFNI), pouvant parcourir en autonomie une distance de 1,50 mètre en transportant une petite charge de 200 grammes.

La moitié des classes a travaillé dans le cadre du Réseau Écoles-Collèges, et a ainsi bénéficié de l’accompagnement technique et scientifique de certains professeurs de technologie et de leurs élèves, des collèges Eugène Varlin et Léo Lagrange.

L’objectif était de permettre à chaque élève de développer son esprit scientifique en :

  • favorisant un enseignement scientifique explicite fondé sur l’investigation
  • valorisant leurs recherches
  • permettant aux élèves de présenter leurs investigations

Défi réussi pour les élèves

Ainsi, le jeudi 2 juin, la Ville a organisé une "régate" sur les bassins de l'Hôtel de Ville afin de permettre aux élèves de tester leurs constructions. Toute la journée, trois ateliers successifs de 6 classes réparties autour du bassin ont tenté le défi en mettant leur OFNI à l’eau. 

Si certains bateaux ont connu plus de difficultés que d'autres, les élèves, en revanche, étaient ravis de cette expérience. Pour Jules, 10 ans, élève de l'école Herriot : "Ce que j'ai le plus apprécié, c'est qu'on n'a pas l'impression de travailler !" Son amie Ana, elle, apprécie d'avoir travaillé en équipe sur ce projet, quant à Lilou, de l'école Varlin, elle gardera également en mémoire le travail de groupe et la capacité à s'écouter et à croire en ses partenaires. 

À cet âge, la plupart n'ont pas encore d'idée précise de la voie professionnelle qu'ils aimeraient explorer. Si certains savent déjà qu'ils vont s'orienter vers une filière scientifique, pour d'autres en revanche, cette expérience a pu être l'occasion d'affiner leurs aspirations : la démarche scientifique permettant de tester, d'observer et d'adapter en fonction du résultat obtenu, semble avoir séduit la plupart des jeunes, qui y ont trouvé un aspect ludique et motivant à l'expérience. 

À l’issue de cette journée, des diplômes ont été remis aux élèves et un cadeau offert aux classes : un visualiseur pour effectuer de nouvelles découvertes scientifiques.