Un Été au Havre

Une belle saison pour Un Été Au Havre

Portée par une météo clémente et une programmation éclectique, l’édition 2022 d’Un Été Au Havre a connu une fréquentation en hausse.

Publié le 14/10/2022

La saison 2022 d’Un Été Au Havre s’est terminée le 17 septembre en fanfare par une grande fête populaire. La manifestation culturelle est plus que jamais un élément moteur de la politique d’attractivité touristique sur le territoire havrais.

1.3 million de visiteurs sur l’axe Hôtel de Ville – rue de Paris*

2022 a vu une reprise de l’activité touristique au Havre et un retour des visiteurs étrangers. Ce constat a été vérifié sur la fréquentation pendant la période d’Un Été Au Havre, où l’on estime à 1.3 million le nombre de visiteurs présents sur l’axe Hôtel de Ville – rue de Paris**.

On compte 21 % d’étrangers, en provenance majoritairement d’Allemagne, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Belgique, d’Italie et des États-Unis (contre 17% en 2021). Les visiteurs nationaux viennent majoritairement du quart nord-ouest (600 000 visiteurs régionaux, 50 000 de Paris et région parisienne et 30 000 du nord de la France et le reste de toute région confondue). La soirée de clôture du 17 septembre a quant à elle rassemblé plus de 20 000 personnes.

soiree-cloture-un-ete-au-havre-ueah-2022-6.jpg
Soirée de clôture - UEAH 2022

3 oeuvres particulièrement plébiscitées

Parmi les 20 oeuvres visibles cette année, les 3 qui ont été plébiscitées (chiffres de la médiation postée) sont :

  • Narrow House d’Erwin Wurm, square Claude Erignac (29 935)
  • Sans titre d’Izumi Kato, place Saint-Vincent-de-Paul (6 213)
  • Sorcière de la mer de Klara Kristalova, pont du docteur Paul Denis (5 965)

La collection permanente s’étoffe de 6 oeuvres

L’un des objectifs du Groupement d’Intérêt Public Un Été Au Havre est de constituer au fil des éditions une collection permanente à ciel ouvert d’oeuvres d’art contemporain.

Cette année, 6 oeuvres intègrent la collection permanente :

  • Sorcière de la mer de Klara Kristalova (pont du docteur Paul Denis)
  • Sans titre d’Izumi Kato (place Saint-Vincent-de-Paul)
  • Algues et coquillages d’Emma Biggs (place du père Arson)
  • Volubiles pour Aimé d’Evor (allée Aimé Césaire) - projet porté par Logeo Seine
  • Narrow House d’Erwin Wurm (square Claude Erignac)
  • Jusqu’au bout du monde de Fabien Mérelle (digue Augustin Normand)

* Données collectées en partenariat avec Orange dans le cadre de Flux Vision Tourisme (FVT), solution de comptage anonyme développée par Orange qui permet de convertir des informations techniques du réseau mobile Orange en indicateurs statistiques afin d'analyser la fréquentation de territoires et le déplacement des populations sur l’axe Hôtel de Ville - rue de Paris sur la période de la manifestation.

** Comptage des visiteurs en activité touristique et d’excursion dont les Havrais et habitants du territoire qui ne fréquentent pas la zone régulièrement (hors résidents et professionnels notamment), ayant passé plus de deux heures dans la zone en journée et qui ont eu au moins une interaction avec une oeuvre d’Un Été Au Havre.