Alerte : La Ville du Havre rappelle que la plus grande vigilance s’impose sur l’ensemble du territoire communal concernant le risque d’incendie. Des patrouilles sont renforcées pour veiller au respect de l’interdiction des feux et barbecues dans les espaces boisés

Fermer
Animaux en Ville

Bien choisir son animal

bien-choisir-son-animal.jpeg

© Adobe Stock

Vivre avec un chien ou un chat ou un lapin n’exige pas les mêmes conditions de vie. Les contraintes de vie sont différentes selon l’espèce de l’animal

La race et ses exigences

Vivre avec un chien, un chat ou un lapin n'exige pas les mêmes conditions de vie. Les contraintes sont différentes selon l'espèce de l'animal. 

Adopter un chien ? Quel chien ? Adopter un labrador, un teckel ou un épagneul breton n’a pas les mêmes conséquences. La taille de l’animal, sa sensibilité, sa race, sa morphologie, son besoin d’espace, appellent des conditions de vie différentes, qui modifient voire déterminent les modes de vie de l’animal et de son propriétaire.

Il est déconseillé d'adopter un chat à défaut de pouvoir adopter un chien. Un chat a besoin d'autant d'attention qu'un canidé. 

L'âge de l'animal, de son propriétaire, et le cadre familial

Pour bien adopter un animal, et l'accueillir dans de bonnes conditions, il faut tenir compte de ses contraintes, de sa force, de ses besoins de promenade et d'espaces extérieurs, et de son espérance de vie, afin que son propriétaire puisse répondre de ses obligations le plus longtemps possible. Il faudra donc choisir son animal de compagnie en fonction de son âge, de la composition de la famille, des contraintes de la famille, de son lieu de résidence, de son type de logement, etc...

Où trouver son animal ? 

Afin d'acquérir un animal, chien, chat, NAC ou autre, plusieurs interlocuteurs peuvent vous aider :

  • Les refuges recueillent les animaux en détresse, abandonnés, perdus ou maltraités. Adopter un animal dans un refuge, c’est lui donner une nouvelle chance. Selon les refuges, on y trouve des animaux de différentes espèces et races mais aussi et surtout des bénévoles passionnés qui peuvent orienter votre choix. Des frais d’adoption correspondant à la participation aux dépenses d’identification, de stérilisation, de vaccinations seront demandés lors de l’adoption de l’animal.
  • Les éleveurs sont le plus souvent spécialisés dans une ou plusieurs espèces et races. Rencontrer un éleveur, se déplacer sur place, est toujours l’opportunité d’un conseil pertinent et de vérifier avec l’éleveur l’adéquation entre les caractéristiques de l’animal et ses futures conditions de vie au domicile des futurs propriétaires.
  • Certaines associations spécialisées peuvent également proposer des animaux à l'adoption. Ils fonctionnent en général sur le même principe que les refuges. 
  • Les animaleries permettent également d'adopter des animaux. 
  • Les petites annonces et internet : l’acquisition d’un animal sur internet ou dans les journaux gratuits doit toujours avoir comme préalable une visite auprès du propriétaire. Des abus ont en effet été constatés et il convient donc d’être prudent. Pour rappel, tout animal cédé, même à titre gracieux, doit être identifié.